Risques Sanitaires en Rhône Alpes

Site officiel de la Région Rhône-Alpes
ARS

Dernière mise à jour le 10 Septembre 2018

› Accueil › Risques environnementaux › Froid › Plan Froid

print

Un guide national de prévention et de gestion des impacts sanitaires et sociaux liés aux vagues de froid a été diffusé en octobre 2013 aux acteurs locaux par le Ministère en charge de la santé. Ce guide détaille les actions à mettre en œuvre aux niveaux local et national, pour détecter, prévenir et limiter les conséquences sanitaires et sociales du froid hivernal. Il prend en compte les problématiques inhérentes à l'accès aux soins, au logement, aux intoxications au monoxyde de carbone ou aux maladies infectieuses.


Ce guide aborde les 5 volets suivants :

  1. Le dispositif de prévention et de gestion des impacts sanitaires et sociaux des vagues de froid qui s’articule autour :
    - d’une veille saisonnière couvrant la période du 1er novembre au 31 mars de l’année suivante. Des conditions météorologiques particulières justifieront son activation anticipée ou son maintien ;
    - d’un mécanisme d’activation opérationnelle en cas de vague de froid s’appuyant sur la vigilance météorologique ;
    - d’un catalogue de mesures préventives et curatives aux niveaux national et local. Ces mesures sont mises en œuvre de manière adaptée par les autorités et les différents acteurs concernés en fonction de l’impact prévisible ou avéré de la vague de froid. Elles répondent aux besoins sanitaires et sociaux des populations et notamment à celles les plus vulnérables. La communication en fait partie. Celle-ci se décompose en deux phases distinctes : une phase de communication « préventive », puis une phase de communication « d’urgence ».
  2. Le rôle et les actions des préfets de département : en cas de passage de la vigilance météorologique en orange ou en rouge « grand froid », le préfet de département s‘appuie au besoin sur l’expertise locale de Météo-France pour préciser l’ampleur locale du phénomène ; alerte les différents acteurs concernés ; et analyse la situation en prenant en compte les impacts sanitaires et sociaux en s’appuyant sur les Agences Régionales de Santé (ARS) ainsi que sur les informations fournies par les services de l’Etat (Directions Départementales de la Cohésion Sociale (DDCS), Directions Départementales de la Cohésion Sociale et de la Protection des Populations (DDCSPP), Services Interministériels de Défense et de Protection Civile (SIDPC), Directions Régionales de l’Economie, de la Concurrence et de la Consommation, du Travail et de l’Emploi (DIRECCTE)…). Enfin, le préfet met en oeuvre des mesures d’information, de sauvegarde ou d’urgence adaptées et proportionnées à la situation.
  3. Le rôle et les actions des ARS : au regard de leurs attributions propres en matière de prévention, de soins et de prise en charge médico-sociale, les ARS apportent leur appui aux préfets dans la mise en oeuvre du dispositif. Elles s’assurent d’une part, de l’organisation de la permanence des soins en médecine ambulatoire dans les départements et d’autre part, d’une programmation anticipée et coordonnée au niveau régional et au sein de chaque territoire de santé, des capacités d’hospitalisation et de leur adaptation en fonction des conditions météorologiques.
  4. Le rôle et les actions des DDCS, des DDCSPP et des Unités Territoriales de la Direction Régionale et Interdépartementale de l’Hébergement et du Logement (UT-DRIHL) qui identifient les capacités de mise à l’abri mobilisables et ouvrent les places identifiées à destination des personnes sans domicile. Il leur revient d’organiser et de coordonner la mobilisation des acteurs en veillant à l’inconditionnalité de l’accueil, la continuité de prise en charge et à l’égalité d’accès au service d’accueil et d’hébergement.
  5. Le rôle et les actions des autres acteurs : maires, associations, Direction Régionale de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion Sociale (DRJSCS), DRIHL, Service Intégré d’Accueil et d’Orientation (SIAO)...
     

Ce guide est organisé autour de quatre grands axes déclinés en mesures sous forme de fiches :

  • axe 1 : Prévenir et anticiper les effets des vagues de froid ;
  • axe 2 : Protéger les populations ;
  • axe 3 : Informer et communiquer ;
  • axe 4 : Capitaliser les expériences.

Pour en savoir plus :

- Instruction interministérielle n°DGS/DUS-BAR/2014/296 du 10 octobre 2014 relative au guide national de prévention et de gestion des impacts sanitaires et sociaux liés aux vagues de froid 2014-2015

- Froid et Santé. Eléments de synthèse bibliographique et perspectives. Institut de veille sanitaire, 2004


Mise à jour : 11 décembre 2014

Qualité de l'air en Rhône-Alpes

Source : Air Rhône-Alpes

Mise à jour quotidienne

Accès Réservé