Risques Sanitaires en Rhône Alpes

Site officiel de la Région Rhône-Alpes
ARS

Dernière mise à jour le 10 Septembre 2018

› Accueil › Risques environnementaux › Canicule › Prise en charge

Prise en charge

print

Les principales pathologies liées à l’exposition à la chaleur sont abordées. Elles sont classées par ordre de gravité croissante.

La dermite

Eruption irritante, due à un excès de sudation. Prise en charge :

  • Laver et désinfecter les zones irritées ;
  • Prise éventuelle d’antihistaminiques ;
  • Porter des vêtements légers et amples ;
  • Eviter les crèmes.
L'oedème des extrémités

Il apparaît principalement chez les patients ayant des altérations vasculaires liées à l’hypertension, au diabète, aux atteintes vasculaires périphériques…Prise en charge :

  • Surélever les jambes
  • Se mettre dans un endroit frais
  • Exercice physique (marche)
Les crampes

Elles se produisent plus fréquemment chez des personnes qui transpirent beaucoup lors d’activités physiques exigeantes et surviennent généralement à l’arrêt de l’activité.

Prise en charge :

  • Cesser toute activité
  • Hydratation
  • Corrections des désordres hydroélectrolytiques, si nécessaire
La syncope

Elle est due en règle générale à une position debout prolongée ou à un effort physique important par temps de chaleur. La perte de connaissance est brève et limitée. Elle peut est précédée de nausées, vertiges, troubles de la vision.

Prise en charge :

  • Hydratation
  • Repos de préférence dans un endroit frais
L'épuisement du à la chaleur

Il est provoqué par une perte excessive d’eau et de sels de l’organisme à la suite d’une exposition prolongée à la chaleur, et peut être mortel chez les personnes âgées. 

Signes cliniques : 

  • Etourdissements,
  • Faiblesse, fatigue,
  • Température corporelle pouvant s’élever au-dessus de 38C° mais inférieure à 40C° ;
  • Céphalées, vertiges, nausées, vomissements,
  • Troubles du sommeil

 Prise en charge :

  • Placer la personne dans un endroit frais, sec et aéré,
  • Repos,
  • Appliquer régulièrement de l’eau fraiche sur tout le corps et éventer la peau mouillée,
  • Appliquer éventuellement, de la glace (pas directement au contact de la peau) sur la tête, la nuque, les aisselles et l’aine uniquement chez l’adulte,
  • Hydratation : eau, jus de fruits ou boissons énergétiques,
  • Manger et fractionner les repas pour éviter la perte des sels minéraux.
Le coup de chaleur

Un coup de chaleur survient lorsque le corps n'arrive plus à contrôler sa température qui augmente alors rapidement. Il peut survenir très vite chez les nourrissons et les personnes âgées en période de grosse chaleur, mais aussi chez les sportifs qui ne compenseraient pas les pertes d'eau dues à leur transpiration. 

Le coup de chaleur est une urgence médicale
mettant en jeu le pronostic vital.

 Signes cliniques :

  • Peau rouge, chaude et sèche,
  • Céphalée lancinante, vertiges, nausées,
  • Somnolence,
  • Confusion puis perte de conscience,
  • Température corporelle supérieure à 39°C,

Prise en charge

  • Rafraîchir le sujet au plus vite pour obtenir une température corporelle inférieure à 39°C : application d’eau froide (linges humides) et ventilation ou lui donner un bain ou une douche froide.
  • Demander une assistance médicale au plus vite : appeler le 15

 

Pour en savoir plus :

- Pathologies liées à la chaleur. Recommandations sanitaires du Plan Canicule 2014 - Haut Conseil de la Santé Publique, mai 2014

- Recommandations sanitaires du Plan national canicule 2014. Fiche destinée au médecin de ville - Haut Conseil de la Santé Publique, mai 2014

- Recommandations sanitaires du Plan national canicule 2014. Fiche destinée aux pharmaciens d'officine et leurs équipes - Haut Conseil de la Santé Publique, mai 2014
 


Rubrique mise à jour le 11 juin 2014

Qualité de l'air en Rhône-Alpes

Source : Air Rhône-Alpes

Mise à jour quotidienne

Accès Réservé