Risques Sanitaires en Rhône Alpes

Site officiel de la Région Rhône-Alpes
ARS

Dernière mise à jour le 10 Septembre 2018

› Accueil › Risques environnementaux › Canicule › Prise en charge

Prévention

print

L’exposition à de fortes chaleurs peut être dommageable à la santé, en particulier pour les personnes vulnérables (nourrissons, personnes âgées, personnes souffrant de pathologies chroniques…).  

 

Conseils

Lors d’une alerte météorologique, ou d’un déclenchement par la Préfecture du Plan Canicule, des conseils peuvent être prodigués, dont :

  • boire régulièrement sans attendre d’avoir soif (au moins 1,5 à 2 litres par jour) ;
  • en cas de difficulté à avaler des liquides, prendre de l’eau sous forme solide en consommant des fruits (melon, pastèque…) et des crudités (concombre ; tomate…) ;
  • prendre régulièrement des douches sans se sécher ;
  • ne pas sortir aux heures les plus chaudes ;
  • ne pas faire d’efforts physiques intenses ;
  • rester dans les pièces les plus fraiches, et si possible dans un lieu climatisé ;
  • en l’absence de climatisation, passez 2 à 3 heures dans un endroit climatisé (magasins, lieux publics…) ;
  • ne pas consommer de boissons alcoolisées.

Une campagne d’information et de prévention des risques liés aux fortes chaleurs (affiches, dépliants, spots radio...) est menée par l’INPES et le Ministère chargé de la santé, dès le printemps et jusqu’à fin août.

 Le professionnel de santé doit être vigilant et prodiguer des conseils à ses patients : ceux particulièrement vulnérables, ou ceux méconnaissant les mesures de prévention.

Personnes vulnérables

Certaines catégories de personnes sont particulièrement vulnérables :

  • Les personnes âgées ;
  • Les nourrissons et les enfants ;
  • Les personnes souffrant de troubles chroniques :
    • cardiaques (insuffisance cardiaque)
    • respiratoires (insuffisance respiratoire, asthme)
    • de comportement, mémoire, troubles mentaux….
  • Les personnes traitées par certains médicaments ;
  • Les personnes ayant une forte consommation d’alcool ;
  • Les personnes sans abri ;
  • Les personnes dont le logement est mal isolé contre la chaleur.  
Système d'alerte Canicule et Santé (SACS)

Ce système est opérationnel du 1er juin au 31 août de chaque année.

Météo France transmet quotidiennement le signal météorologique à l’Institut National de Veille Sanitaire (INVS) concernant l’ensemble des départements de la France métropolitaine.

L’INVS a mis en place de son côté un réseau de surveillance et d’alerte à partir des données d’activité des services d’urgence et des remontées d’information des associations SOS Médecins.

Lorsqu’une alerte dure depuis au moins deux jours, l’INVS accompagne cette information d’une analyse des indicateurs sanitaires. 

Recensement des personnes isolées

Le maire est tenu d’instituer un registre nominatif des personnes âgées et des personnes handicapées de sa commune vivant à domicile qui en font la demande ; la finalité est de permettre à un réseau d’intervenants de prendre en charge les personnes recensées en cas de déclenchement du plan Canicule. La personne âgée ou handicapée, qui le souhaite, se déclare en mairie.

Le rôle du professionnel de santé est d’inciter ses patients, particulièrement vulnérables, à se signaler à la mairie.

 Le maire s’est vu assigner quatre missions :

  • informer ses administrés de la mise en place du registre nominatif et de sa finalité,
  • collecter les demandes d’inscription,
  • assurer la conservation, la mise à jour et la confidentialité du registre nominatif,
  • le communiquer au préfet à sa demande, en cas de déclenchement du plan d’alerte et d’urgence. 
Protection des personnes à risque en établissement

Chaque établissement accueillant des personnes âgées met en place un Plan bleu, qui définit les procédures et les protocoles de mobilisation de personnel.

La mise en place d’au moins une pièce rafraichie est une obligation dans ce type d’établissement.

Le personnel médical et paramédical sensibilisé et formé, dispose des fiches de soins spécifiques à prodiguer aux personnes âgées en cas de canicule. 

Personnes sans abri

Les équipes mobiles de type SAMU social contribuent au repérage et au soutien des personnes à la rue fragilisées par leur mode de vie et leur état de santé. Elles assurent leur orientation vers un lieu d’accueil adapté pour les personnes qui le souhaitent et en cas d’urgence, elles font appel au 15.
Les centres d’hébergement et les accueils de jour mettent en place des protocoles de prévention et de surveillance pour prévenir les risques que la canicule fait courir aux personnes fragilisées.

Travail et chaleur d'été

La chaleur d’été peut induire des risques, dont il faut tenir compte en situation professionnelle. 
 

L’employeur peut adapter l’organisation du travail en conséquence :

  • Aménagement des horaires de travail ;
  • Limitation des efforts physiques ;
  • Mise à disposition de sources d’eau potable et d’adaptations techniques (ventilateur, brumisateur…) ;
  • Information auprès des salariés des risques liés à la chaleur.

 Le salarié doit également être vigilant, en modifiant éventuellement son comportement :

  • boire régulièrement ;
  • protéger la tête du soleil ;
  • surveiller son hygiène de vie (éviter les boissons alcoolisées, les repas trop copieux) ;
  • En cas de signes d’alerte, cesser toute activité et demander conseil.


Pour en savoir plus


- Canicule et chaleurs extrêmes - Ministère en charge de la santé, 26 mai 2015

- Fortes chaleurs : prévenir les risques sanitaires chez la personne âgée. Etat des connaissances. Repères pour votre pratique. Document destiné aux professionnels de santé - INPES Coll. Repères pour votre pratique, mars 2015

- Recommandations sanitaires du Plan national canicule 2014 - Haut Conseil de la Santé Publique, mai 2014

- Canicule et fortes chaleurs. Comprendre les risques. – INPES, juillet 2013

- Chaleur et santé. Système national d'alerte canicule et santé – Institut National de Veille Sanitaire (INVS), juin 2011

- Travailler par de fortes chaleurs en été. Dossier. Institut National de Recherche et de Sécurité (INRS)


Rubrique mise à jour le 4 juin 2015

Qualité de l'air en Rhône-Alpes

Source : Air Rhône-Alpes

Mise à jour quotidienne

Accès Réservé