Risques Sanitaires en Rhône Alpes

Site officiel de la Région Rhône-Alpes
ARS

Dernière mise à jour le 10 Septembre 2018

› Accueil › Risques environnementaux › Canicule › Plan Canicule

print


La canicule exceptionnelle de l’été 2003 a entraîné une surmortalité estimée à près de 15 000 décès. La France n’avait jamais été confrontée à de telles conséquences sanitaires engendrées par une chaleur extrême. Ce phénomène a révélé la nécessité d’adapter le dispositif national de prévention et de soins

Le Plan Canicule a pour objectifs de définir les actions à mettre en œuvre aux niveaux national et local pour prévenir et limiter  les effets sanitaires d’une vague de chaleur, et adapter au mieux les mesures de prévention et de gestion au niveau territorial en portant une attention particulière aux populations spécifiques.

 Le plan 2014 comporte quatre niveaux d'alerte (comme en 2013) :

  • Le niveau 1 : veille saisonnière, déclenché de manière systématique du 1er juin au 31 août de chaque année ;
  • Le niveau 2 : avertissement chaleur qui correspond au niveau de vigilance jaune canicule de la carte de vigilance de Météo France. C'est une phase de veille renforcée permettant aux différents services de l'Etat de se préparer à une montée en charge d'un éventuel passage en niveau 3 ;
  • Le niveau 3  : alerte canicule (alerte orange de Météo France). A ce niveau, des actions de prévention et de gestion sont mises en place par les services publics et les acteurs territoriaux de façon adaptée à l’intensité et à la durée du phénomène : actions de communication visant à rappeler les actions préventives individuelles à mettre en œuvre (hydratation, mise à l’abri de la chaleur, …), déclenchement des « plans bleus » dans les établissements accueillant des personnes âgées ou handicapées, mobilisation de la permanence des soins ambulatoires, des Services de Soins Infirmiers A Domicile (SSIAD), et des Services d’Aide et d’Accompagnement à Domicile (SAAD), activation par les mairies des registres communaux avec aide aux personnes âgées et handicapées isolées inscrites sur les registres, mesures pour les personnes sans abri, etc.
  • Le niveau 4 : mobilisation maximale (alerte rouge de Météo France). Ce niveau correspond à une canicule avérée exceptionnelle, très intense et durable, avec apparition d’effets collatéraux dans différents secteurs (sécheresse, approvisionnement en eau potable, saturation des hôpitaux ou des pompes funèbres, panne d’électricité, feux de forêts, nécessité d’aménagement du temps de travail ou d’arrêt de certaines activités…). Cette situation nécessite la mise en œuvre de mesures exceptionnelles.  


Le Plan 2014 s'appuie sur les recommandations sanitaires du Haut Conseil de la Santé Publique. 
Des "fiches actions" et des "fiches techniques" ont ainsi été réalisées qui portent sur : 

  • des actions de prévention en direction du grand public, de publics plus vulnérables (personnes âgées, SDF...), des professionnels de santé, et des mesures en collectivité
  • des actions plus techniques liées à la prises en charge spécifiques de pathologies liées à la chaleur. 

Pour en savoir plus :

- Plan national Canicule - Ministère en charge de la santé, mise à jour juin 2016

- Instruction du 27 mai 2016 relative au Plan National Canicule 2016


 Rubrique mise à jour le 11 juillet 2016

Qualité de l'air en Rhône-Alpes

Source : Air Rhône-Alpes

Mise à jour quotidienne

Accès Réservé