Risques Sanitaires en Rhône Alpes

Site officiel de la Région Rhône-Alpes
ARS

Dernière mise à jour le 10 Septembre 2018

› Accueil › Risques environnementaux › Champs électromagnétiques › Gammes de fréquences

print

Un champ électromagnétique est le couplage d’un champ électrique et d’un champ magnétique qui se déplacent en oscillant à la vitesse de la lumière. Selon leurs fréquences exprimées en hertz (Hz, nombre d’oscillations par seconde), les champs électromagnétiques se prêtent à divers usages. Ils sont également caractérisés par leur puissance (énergie transportée), qui se traduit par un certain niveau d’exposition quand on est à proximité d’une source émettrice d’ondes. La puissance reçue par unité de surface décroit très rapidement (de façon exponentielle) quand on s’éloigne de la source.

Tous les champs électromagnétiques ne sont pas artificiels. Il existe des champs électromagnétiques d’origine naturelle.

Jusqu'il y a 20 ans environ, les principales sources de champs électromagnétiques imputables aux activités humaines étaient les émissions de radio et de télévision, ainsi que la production, le transport, la distribution et l’utilisation de l’électricité. Le développement rapide des télécommunications sans fil et d'autres appareils électroniques depuis les années 1990 a sensiblement accru le nombre des sources et de types de champs électromagnétiques auxquels nous sommes exposés.
 
Ces champs électromagnétiques appartiennent à la famille des rayonnements dits non ionisants car ils ne transportent pas suffisamment d’énergie pour casser des molécules et provoquer des réactions d’ionisations.
 

Spectre des ondes électromagnétiques

 Une illustration des catégories de champs électromagnétiques et de quelques utilisations courantes, selon la longueur d’onde ou la fréquence, est disponible sur :

 
On distingue trois types de champs électromagnétiques dans les bandes de fréquences situées entre 0 et 300 GHz  :

Les champs électriques et magnétiques statiques


- Champs statiques naturels :
C’est le cas du champ magnétique terrestre (celui qui fait dévier l’aiguille de la boussole). Le champ électrique terrestre est de l’ordre de 100 à 150 V/m. Son voltage augmente en cas d’orage ou de foudre (10 à 15 kV/m).

- Champs statiques artificiels :
Les plus fortes expositions à des champs magnétiques artificiels ont lieu lors d’examens d’imagerie médicale par résonance magnétique (IRM).

Les champs basses fréquences (BF) et extrêmement basses fréquences (EBF ou ELF pour « extremely low frequency »)


Les champs basses fréquences (BF) sont ceux dont la fréquence est comprise entre quelques Hz (dès que la fréquence du champ électromagnétique est supérieure à 0, le champ n’est plus statique) et environ 10 kHz.
Les extrêmement basses fréquences concernent les champs dont la fréquence est inférieure à 300 Hz.

Le courant électrique domestique (fréquence 50 Hz en France) et de nombreux systèmes et appareils utilisés quotidiennement émettent des champs BF.

Les sources d’exposition aux champs BF sont nombreuses :
• à l’extérieur : lignes de transports et de distribution d’électricité, transformateurs, câbles souterrains, voies ferrées, éclairage public, etc. ;
• à la maison : installations électriques, lampes, appareils électroménagers, etc. ;
• au bureau : photocopieurs, fax, écrans d’ordinateurs, etc.

Les radiofréquences (RF)


Les champs électromagnétiques radiofréquences (RF) sont ceux dont la fréquence est comprise entre 10 MHz (mégahertz)  et 300 GHz (gigahertz). Ces champs sont utilisés pour transmettre des informations à distance par voie hertzienne.

Ils ont pour principale origine les antennes de radiodiffusion, de télévision, et de téléphonie  mobile, les radars mais également les fours à micro-ondes, les téléphones portables, le WiFi, le blue-tooth….
 



 



Pour en savoir plus :

-
Définition Champs électromagnétiques. Fiche - Agence Française de Sécurité Sanitaire de l’Environnement et du travail (AFSSET), 2006

- Que sont les radiofréquences ? Portail radiofréquences Santé Environnement


Rubrique mise à jour en février 2013

Qualité de l'air en Rhône-Alpes

Source : Air Rhône-Alpes

Mise à jour quotidienne

Accès Réservé